Odyssée Théâtre

Une vie sans projet, dans notre société actuel, c’est être malade, fautif, pointé du doigt, et même condamnable. « Dreamy », par la Cie des Vents Doux aborde le sujet pour sa première dans l’opération Odyssée Théâtre.

« Migraaaants » : on en a marre, il y en a partout ! Tellement d’informations, de désinformations, qu’on ne s’attarde plus sur leur sort. C’est sans doute pour cela que Matei Visniec a choisi d’écrire cette pièce sous forme d’une comédie noire dont s’empare la Cie Les Tréteaux de Viosaz.

L’amour est-il devenu un système de consommation ? Pourtant, l’amour est aussi indispensable que l’air que l’on respire. Les Acteurs de l’Ombre nous invite à venir respirer l’Amour avec « Love, etc. ».

Connaissez-vous « Karl Mitchell » ? Cela vous dit quelque chose ? Un leader ? Les puissants sont-ils si puissants ? Une douce rêverie drôlatiquo-grotesque à souhait, à déguster avec la Cie Le Grandgousier.

Ensuite, venez découvrir deux jeunes trentenaires amoureux qui s’immolent par le feux Ils vont vous raconter comment c’était avant . « Cannibales » une comédie plutôt  acide  par la Compagnie du Radeau.

Enfin, pour continuer à rire (ou pleurer) de l’état de notre société, terminons en beauté par « Modeste proposition », un théâtre ballet contemporain d’après Monsieur Jonathan Swift. Empêchons les enfants des pauvres en Irlande d’être à charge de leurs parents et de leur pays afin de les rendre utile au public.

Vous l’aurez compris…on va rire de tout. Belle Odyssée !